Une réflexion au sujet de « Noureen DeWulf en mini-robe décolletée »

  1. Quand je vois tes yeux,
    On dirait que plus rien n’est important.
    Le monde entier disparaît,
    Il ne reste que toi et moi.
    Je suis là à te regarder,
    Durant un long moment,
    Long comme l’éternité.
    Je ne me lasse pas.
    Jamais, je crois, je ne t’oublierai,
    Toi et tes beaux yeux,

Laisser un commentaire